Processus de Fabrication

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le procédé de fabrication
Le procédé de fabrication de la CIOK est un procédé à voie sèche intégrale qui se résume comme suit :
Un mélange d’environ :
75% de calcaire (carbonate de calcium – CaCO3)
25% de marne (silicate d’alumine 2 SIO2 AL2O3 2H20) est broyé puis porté progressivement à une température voisine de 1500°C.
A cette température, les composants se combinent pour donner des silicates bi et tri-calciques, de l’aluminate tri-calcique et du ferro-aluminate tétra-calcique. Le résultat de ces combinaisons constitue le CLINKER PORTLAND qui, après mouture, donnera le CIMENT.
Toutes ces étapes de transformation de ce mélange sont suivies simultanément par un contrôle continu (pilotage des fabrications).
En 2007, La CIOK a programmé un arrêt dépassant les deux mois et demi pour réaliser la partie la plus importante de son programme de mise à niveau et qui comprend :
La réhabilitation de l’atelier de broyage de la matière à crue pour augmenter sa capacité de production d’environ 20% et de réduire sa consommation énergétique de 36%.
L’installation d’un précalcinateur qui portera la production en clinker à 3500 T/Jour.
Remplacement d’un tronçon de 20 mètres de virole du four, du bandage et du train porteur du massif central pour réduire les charges thermiques et mécaniques et améliorer la tenue des briques.
Réhabilitation du refroidisseur de clinker pour augmenter son rendement à plus de 75%.
Modification de l’électro filtre en filtre à manches pour réduire les émissions des poussières à moins de 10mg par Nm3.

Copyright CIOK, Powered by webmedia, Mise à jour le 21/02/2016